People.sn
People.sn
News

Le Conseil du Cis déchire la fausse motion de soutien à Akilee et invite le Dr Abdourahmane Diouf à rectifier le tir.


Mardi 19 Mai 2020 - 12:42



Le montage de soutiens à l’endroit d’Akilee continue sa dégringolade et semble atteindre son niveau le plus bas depuis le début des révélations de « Les Échos ». 

 

En effet, dans une déclaration encore tenue secrète, le Club des investisseurs sénégalais (Cis) est en train de rétropédaler. Dans une résolution en date du 17 mai 2020, mais pas encore publiée pour des raisons encore inconnues, le Conseil d’administration du Club des investisseurs sénégalais est revenu sur la fameuse déclaration objet de toutes les controverses qui est en train de faire imploser la structure dirigée par Babacar Ngom. 

 

Dans le document en notre possession, le Conseil d’administration du Cis, qui s’est réuni en procédure d’urgence et par visioconférence, « ce dimanche 17 mai 2020 à l’effet d’examiner la parution, dans les journaux du 15 mai 2020, d’une motion de soutien à la société dénommée Akilee », informe qu’après en avoir délibéré, a constaté que cette motion n’a pas fait l’objet d’un examen préalable par aucune des instances appropriées du Cis. « En conséquence, cette motion n’engage en aucune façon le Club des investisseurs sénégalais », lit-on dans le communiqué. 

 

« Le Conseil décide de porter cette mise au point à la connaissance du public et demande à la Direction exécutive du Cis de prendre toutes les dispositions nécessaires à cet effet avec une couverture au moins aussi large que celle ayant entouré la publication de la motion précitée », a ordonné le Conseil dirigé par le patron de Sedima, Babacar Ngom.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

News | Interviews | Enquête | International | Évènements | Vidéos